Une exploration personnelle des méandres de l'inconscient collectif...

8, rue Rabelais • 69003 LYON • FRANCE •

contact@katarzis.art

Suivre les recherches de KatArzis :

logo katarzis
 

Dépression

KatArzis
Dépression par katArzis
Dépression katArzis
Dépression par katArzis
Dépression par katArzis

« Dépression » © Auteur : Katarzis • Crédits photos : PiV.

« Dépression »

en savoir +
« La dépression est une maladie psychique caractérisée par une humeur triste provoquée par un choc émotionnel souvent difficile à repérer. Cette maladie s’accompagne toujours d’un dérèglement biochimique au niveau de la transmission de l’influx nerveux. Nous ne savons pas si le dérèglement biochimique est provoqué par le choc émotionnel ou si, à l’inverse, c’est le dérèglement biochimique qui, ayant affaibli les défenses du moi, a favorisé la survenue du choc émotionnel. Par contre, nous savons – et c’est étonnant – que les anomalies de la chimie du cerveau disparaissent non seulement avec l’action des antidépresseurs mais aussi – nous disent les neuro-scientifiques – avec l’action d’un échange régulier, chaleureux et empathique entre un patient et son thérapeute. Cependant, nous pouvons définir la dépression de deux autres manières suivant deux points de vue différents et complémentaires : un point de vue descriptif qui l’envisage comme un syndrome, c’est-à-dire comme un ensemble de symptômes observables sans s’occuper de la cause ; et un point de vue psychanalytique qui, au contraire, la définit précisément en relation avec les causes qui la provoquent et les mécanismes inconscients qui l’expliquent. »

« La dépression est la réaction à la perte d’une illusion »
Juan David Nasio
Dans Cliniques 2012/2 (N° 4), pages 100 à 113

Parfois la tristesse n’apparaît pas en tant que telle et se traduit chez le patient dépressif par une irritabilité exacerbée. Il faut se faire à cette idée que le dépressif se fâche facilement : il est fréquemment énervé, irascible, susceptible et récriminateur contre ses proches et contre lui-même. C’est ainsi que la tristesse se présente souvent masquée sous la colère ou l’agressivité.

contact
L’idée :

Que la tristesse soit franche ou masquée, elle se nourrit toujours chez le dépressif d’un obsédant et auto-dévalorisant repli sur soi. Il se retrouve bloqué à l’intérieur de lui-même. Il tourne le dos au présent, à son entourage et au monde ; s’isole et se lamente sur son sort et sur son passé. C’est alors que se développe en lui un cruel sentiment d’auto-dévalorisation, de culpabilité exagérée ainsi que le besoin masochiste de jouir de sa culpabilité. Non seulement il se sent coupable, mais en plus il savoure le goût amer de sa culpabilité à être mélancolique. L’œuf dégonflé et cabossé pour représenter cet état de tristesse et de repli sur soi qu’est la dépression. En fonction de la lumière, les reliefs changeront mais l’état restera le même…

Technique :

Techniques Mixtes

Catégories :

Sculpture, Oeuf, Nature, Nature Humaine

Tags :

Oeuf, Art, Psyche, Lyon, Biennale Hors Normes 8.

Date :

Septembre 2019